Le guide de votre bien-être à domicile

Bambou

Santé : les utilisations thérapeutiques du bambou

bambou

© Maceo - Fotolia.com

Végétal aux inépuisables ressources, le bambou ajoute à toutes ses autres propriétés de précieuses vertus thérapeutiques, désormais utilisées dans la panoplie phytothérapeutique occidentale.
  1. Utilisation thérapeutique du bambou : quelle espèce et quelle partie ?
  2. Les propriétés thérapeutiques du bambou
  3. Utilisation du « bamboosil » et du « tabashir » en Chine et en Inde
  4. Les indications de l’exsudat de n½uds de bambou en Europe

Utilisation thérapeutique du bambou : quelle espèce et quelle partie ?

Il existe d’innombrables espèces de bambou, toutes riches en minéraux aux multiples vertus. Toutefois c’est le bambou épineux, le plus riche en silice et autres minéraux, qui est le plus utilisé pour ses bienfaits thérapeutiques. Les tiges de bambou sont creuses et présentent des n½uds à intervalles réguliers. C’est précisément l’exsudat récolté au niveau des n½uds de la tige qui est utilisé en médecine. Cette substance est connue sous le nom de « bamboosil » en Chine, ou encore de « tabashir » en Inde.

Les propriétés thérapeutiques du bambou

L’exsudat de n½uds de bambou apporte à l’organisme des minéraux naturels, en particulier la silice qui joue un rôle important pour la robustesse des os et la solidité du tissu conjonctif osseux.

La silice confère à l’exsudat de n½uds de bambou deux propriétés biens spécifiques :

  • Des propriétés reminéralisantes de l’organisme en général.
  • Des propriétés stimulantes de la synthèse du collagène.

Utilisation du « bamboosil » et du « tabashir » en Chine et en Inde

Depuis des temps immémoriaux le « bamboosil » et le « tabashir » sont utilisés en Chine et en Inde dans de multiples indications thérapeutiques : prévention et traitement de l’asthme et des affections des voies respiratoires, apaisement de la toux, amélioration des fonctions digestives, soulagement des hémorroïdes, traitement des pathologies cardio-vasculaires, etc. Selon la médecine populaire indienne, avoir sur soi un bambou à cinq n½uds est même censé vous protéger des hémorragies !

Les indications de l’exsudat de n½uds de bambou en Europe

En raison de sa richesse en silice et autres minéraux, l’exsudat de n½uds de bambou est utilisé en Europe principalement dans la sphère ostéo-articulaire : déminéralisation, ostéoporose, consolidation de fractures, douleurs ostéo-articulaires, douleurs dorsales, tendinites. Par ses propriétés stimulantes de la synthèse du collagène, l’exsudat de n½uds de bambou est indiqué également dans les sphères suivantes : cheveux et ongles cassants, vieillissement prématuré et processus dégénératifs tels que l’arthrose.

Les formes galéniques du bambou

En phytothérapie, le bambou s’utilise principalement par voie interne, ou plus rarement par voie externe, sous forme de cataplasmes. Par voie interne, l’exsudat de n½uds de bambou s’administre le plus souvent sous forme de gélules, disponibles dans les pharmacies européennes sous plusieurs marques. Il est possible aussi de prendre des tisanes ou « thé » de feuilles de bambou : consommées chaudes ou froides, elles contribuent à lutter contre la déminéralisation et l’arthrose.